Les différentes phases pour réussir la vente de votre société IT

 

Vous êtes le dirigeant d’une ESN ou un éditeur de logiciels et souhaitez transférer votre affaire ? Vous devez savoir qu’une cession-acquisition, que cela soit dans le secteur des IT ou dans un tout autre domaine, demeure un processus complexe et délicat qui nécessite du temps et une véritable une préparation en amont. Si vous désirez accroître vos chances de trouver le repreneur idéal et vendre votre entreprise technologique dans des conditions optimales, suivre ces étapes en se faisant aider par un cabinet de conseil en fusion-acquisition est la clé de la transmission réussie de votre SSII.

 

Étape 1 – Établir le diagnostic complet de votre société de services en ingénierie informatique

 

Lorsque vous envisagez de céder votre firme, vous devez rassembler au préalable toutes les données concernant votre ESN à travers différents bilans. Le possible acheteur doit pouvoir consulter ces informations pour arrêter son choix et organiser, par la suite, sa stratégie juridique et financière.

 

Le diagnostic de l’activité

 

Cette analyse vise à définir les forces, les faiblesses, les menaces et les opportunités de votre société IT. Elle permet au repreneur de comprendre les enjeux et défis auxquels votre entreprise informatique est confrontée.

 

Le diagnostic des moyens

 

Il convient, dans cette optique, de réaliser un véritable bilan des ressources immobilières, techniques et matérielles de l’établissement, et d’identifier les potentiels investissements à prévoir à court ou plus ou moins long terme.

 

Le diagnostic financier

 

Cela implique de dresser un état des lieux budgétaire de votre firme digitale, en examinant des éléments comptables tels que les bilans et comptes de résultat, entre autres, sur les dernières années.

 

 Le diagnostic humain

 

C’est une étape à ne pas prendre à la légère. Cet examen pointe les capacités productives votre équipe en place et ses défaillances tout en soulignant les éventuelles conséquences négatives que la transmission peut engendrer sur cette organisation.

 

Le diagnostic juridique

 

L’environnement réglementaire est intégralement passé en revue dans cette phase. Les brevets, les marques ainsi que les contrats de l’ESN et leurs obligations sont répertoriés afin d’analyser les avantages et inconvénients qui s’y rapportent.

 

Externaliser l’ensemble de ces prestations à un cabinet de fusion et acquisition spécialisé dans le numérique est grandement indiqué. Tout en vous faisant gagner du temps, vos conseillers vous fourniront des données objectives. Ils sauront pointer les points forts et faibles de votre SSII et vous orienteront vers les actions correctives à mettre en place.

 

Étape 2 – Estimer la valeur de votre firme digitale

 

Valoriser votre entreprise IT vise à évaluer votre ESN, ses performances actuelles et ses perspectives.

 

Cela implique :

  • de chiffrer sa rentabilité ;
  • de mesurer sa dépendance vis-à-vis de sa clientèle et ses fournisseurs ;
  • d’apprécier ses possibilités de développement.

 

Au-delà de ces indicateurs purement théoriques, vont entrer en compte d’autres aspects plus subjectifs. En effet, l’importance de votre affaire est probablement liée à votre personnalité de dirigeant et aux compétences de votre équipe.

 

Différentes méthodes existent pour mener la valorisation d’une SSII. Patrimoniales, comparatives, de rendement ou DC (discounted cash-flow), celles-ci représentent de nombreux intérêts qui diffèrent d’une cession-acquisition à l’autre. Un cabinet de FUSAC, par son expérience et sa connaissance du secteur de l’ingénierie informatique, sera à même de vous proposer une estimation en adéquation avec vos attentes et les règles de la profession.

 

Étape 3 – Définir le projet de cession de votre entreprise IT

 

Selon vos objectifs et la forme légale de la société que vous allez transmettre, différents types de fusion-acquisition s’offrent à vous telles que la cession du fonds de commerce ou la cession des titres de la compagnie.

 

D’autres dispositifs plus complexes peuvent être établis comme la fusion-absorption, l’augmentation de capital, l’apport partiel d’actif, à titre d’exemple.

 

Dans cette démarche, les conseillers d’un cabinet M&A spécialisés dans l’internet, demeurent les mieux placés pour vous aider à choisir le mode de cession le plus opportun au regard de votre situation patrimoniale et financière.

 

Étape 4 – Rechercher et sélectionner des acquéreurs pour la reprise de votre affaire issue du secteur des technologies de l’information

 

Grâce à tout le travail de préparation effectué en amont, vous savez déterminer quel client est susceptible de s’intéresser à votre société. Voici donc plusieurs façons de trouver un cessionnaire  :

  • Les réseaux professionnels : ils peuvent vous mettre en contact avec des investisseurs attirés par votre domaine d’activité.
  • Les bourses d’entreprise comme la bourse nationale de la transmission d’entreprises.
  • Les cabinets de conseils en fusions-acquisitions dédiés aux IT : ils vous aideront à identifier les preneurs en toute confidentialité, à négocier les termes de la cession. Cette piste est à privilégier pour obtenir les meilleures suggestions pour vendre une SSII.

 

À noter : les acheteurs potentiels d’un éditeur de logiciels ou de toutes autres entreprises IT peuvent être des partenaires privés, des groupes cotés en bourse, des fonds d’investissement, des concurrents, etc. Il est donc nécessaire, pour vendre une société de services informatiques, de cibler les futurs actionnaires les plus appropriés en fonction de votre ESN. Vous assurer qu’ils peuvent financer la transaction (en fond propre, levée de fonds, etc.) reste primordial.

 

Étape 5 – Finaliser la vente de votre compagnie spécialisée dans les services numériques

 

Achever la transmission de votre société informatique implique de respecter certaines consignes telles que :

  • la préparation d’un mémorandum d’information afin que l’acheteur possède une bonne vue d’ensemble de l’entreprise ;
  • la conclusion d’un accord préliminaire avec le repreneur ;
  • la rédaction et signature du contrat de cession.

Une fois celui-ci entériné, il est important de finaliser les formalités administratives et juridiques pour clôturer la transaction.

 

Conclusion

 

Vous l’aurez compris, la cession d’une SSII s’avère complexe du fait des procédures à mettre en place. Solliciter un accompagnement d’experts en la matière se révèle indispensable. En effet, bénéficier de conseils avisés et objectifs pour vendre une entreprise IT tout au long du processus est assurément un atout pour la transmission de votre société dans des conditions optimales.

 

Vous envisagez un projet de cession-acquisition dans le domaine de l’IT ? Vous pouvez compter sur Atlantic Finance, votre cabinet spécialisé en fusion-acquisition des secteurs IT, ESN, éditeurs de logiciels, technologies et Internet. N’hésitez pas à nous contacter, nous saurons vous orienter dans vos démarches.